Festivals ET Traditions

Dans La Alberca, les rites sont faits célébration et tradition et les albercanos s’habillent avec des costumes brillants, hérités de leurs ancêtres.

La fête albercana par excellence est celle de la Vierge de l'Assomption, célébrée le 15 Août comme patron du village (Diagosto). Pendant trois jours, avec toujours son extension, les rites et les cérémonies répétées année après année ont lieu:

Le lundi de Pâques, est célébrée à la campagne le jour du Pennon, qui ont arraché les albercanas le quinzième siècle aux les troupes portugaises du prieur de Ocrato. Le lundi suivant (l’octave de Pâques) est le jour du pèlerinage: à la Place, la Ville invite les personnes et tous les visiteurs de wafers et de vin, servis par les escancianos (jeunes garçons récemment mariés).

Le lundi de Pentecôte (maintenant changé au samedi précédent), il est célébré la fête de Maralviejas ou Majadas Viejas, dans une chapelle située dans une forêt des chênes près du village.

Et nous arrivons à celle du Corpus Christi, l’une des plus belles fêtes albercanas; les fenêtres et les balcons où le cortège passera avec des couettes et des draps brodés sont polis.

Toujours vivant de nombreuses coutumes traditionnelles à La Alberca, bien qu’elles ne soient pas découvertes à première vue, ou sur un voyage rapide, elles sont ancrées dans les sentiments les plus profonds de son peuple, perpétuées au fil des siècles, il est l'héritage de nos ancêtres. A partir du moment que vos pieds marchent les pierres de La Alberca. Au voyageur des yeux curieux se le montre dans toute son essence, et lui transport au fil du temps à des endroits et des moments de légende, oubliées ailleurs.

Tout peut se résumer en un seul mot "Médiéval".

MOZA ANIMAS

La Moza de Animas, accompagnée par d'autres femmes, en faisant un tour dans les rues de la ville, arrêtant à certains coins du village pour appeler les voisins à la prière.

SAN ANTON

Rendre la vie normale tourne quelques rues de la ville et surtout par la Grand Place, le marrane of San Antonio en prenant de kilos jour après jour.

LA LOA

La Loa est une sorte d’Auto sacramentelle qui initie les représentations théâtrales du Solano le matin du 16 Août.

LE CHRIST

Il a tradition qui a sué sang le 6 Septembre 1655, être une femme dévote faire la prière parmi le trois et cinq heures le soir, qui est venu à la fête de la Virgen de la Peña de Francia.

PATAHENOS

La figure de Pataheno albercano ne peut pas passer inaperçu dans le cadre carnavalesque hispanique. Il est une représentation burlesque d’une improvisée corrida.

MAGOSTO

Novembre à La Alberca est magostos temps, châtaignes grillées par le plancher de feu. Et rappelez-vous. Pour le mot magosto est uniquement une chose, le mot se souvenir.

DIAGOSTO

Quand il arrive en Août et jour solennel, nous devons jeter les toits. Ces cloches sont synchronisées encore aujourd'hui pour leurs différents accents, les incendies, ... nous continuons à transmettre son langage unique avec l'émotion du moment.

Corpus Christi

Ce jour, le plus important du printemps en termes de manifestations populaires et religieuses. Les maitresses de maison doivent sortir de leurs placards et coffres les meilleurs draps, les couettes brodées les plus luxueux faites par eux.

PENNON

La fête est célébrée le lundi de Pâques. Au crépuscule, la femme plus âgée ou courageux qui est à la campagne, en face de la chapelle, baissera le Pennon, par le Barrionuevo jusque a la Place entre rires, chantes et de réjouissances.

JOUR DE MAJADAS

Dans la fête les jeunes entendent la messe et dansent à la Vierge qui peut être laissa parmi ces roches le roi wisigoth Don Rodrigo de ne pas tomber entre les mains de ses ennemis arabes.

JOUR DE LA GORGÉE

La Mairie offre des gorgées de vin à tous les gens qui viennent à la place, dans la mémoire de cet exploit qui met en scène les femmes albercanas, arrachant le Pennon portant les hôtes du Prior d’Ocrato qui était venu à Castille.

SEMAINE SAINTE

Si les hommes avec des capes fortes ont attiré l'attention, les femmes d'un certain âge ou âgées avec leurs mouchoirs attachés autour de son cou, couvrant la bouche ou avec mantilles ou châles montagnards toujours après la vierge en donnant la procession un air spécial.

LA PASSION

Chaque Jeudi Saint a lieu dans le village de La Alberca une pièce de théâtre jouée par les voisins.

AUTRES FÊTES

En plus des festivités typiques, il y a un certain nombre de fêtes traditionnels parmi les résidents locaux.